Agenda

06.09.18
-
09.09.18
Manufacture
MAT
06.09.18
-
09.09.18
Manufacture
MAT

    Festival Out 5

    La 5e volée des étudiant-e-s metteurs en scène de La Manufacture présente le Festival Out 5, six propositions scéniques déclinées en quatre soirées.

    Le Master Théâtre de La Manufacture confronte les étudiant-e-s aux enjeux de la création contemporaine, développe leur pratique artistique en la nourrissant par la théorie, la recherche et l’expérimentation. Chaque étudiant-e est incité-e à trouver sa singularité et à affiner son esthétique personnelle à travers une approche multidisciplinaire : théâtre, danse, musique, art, performance... 

    OUT 5 est une expression de ces recherches au tournant de leurs études, une invitation à découvrir ces nouvelles personnalités artistiques.

    Durant le festival, vous pourrez vous restaurer et vous désaltérer au bar du Foyer de La Manufacture ou dans les différents food-trucks présents. 


    Comment réserver

    Le festival est entièrement gratuit mais il est impératif de réserver sa place pour chaque spectacle. La billetterie online sera ouverte dès le 20 août 2018.  

    La billetterie ouvre sur place 1h avant le premier spectacle de la soirée. 

    Attention aux différents horaires des spectacles ! 

    Jeudi 6 septembre 2018

    L'orchestre de Minuit

    Écouter sans entendre.
    Réapprendre à voir.
    Quand tout se tait.
    Quand les couleurs disparaissent.


    Mise en scène : Jean-Ahmed Trendl
    Avec Raphaël Archinard, Angèle Colas, Catherine Demiguel, Anastasia Fraysse, Daniel Girod, Anir Obbad, Adèle Viéville, Samuel Perthuis (distribution en cours)

    Assistanat : Eve-Marie Savelli
    Création Lumière : Robin Dupuis


    jeudi 16h et samedi 18h



    ******

    La Cour aux Miracles inutiles

    Ta gueule Antonin
    J’entends pas le carnaval.
    C’est normal vu comment t’es habillé, la vulgarité ça rend sourd.



    Mise en scène : Pauline Castelli
    Avec Antonin Noël, Lauren Sobler, Lou Barriol, Clémentine Le Bas, Lucas Savioz, Adrien Knecht

    Assistanat : Julien Meyer
    Scénographie/costumes : Julie Monot



    jeudi et vendredi 18h, samedi et dimanche 16h



    ******

    LOLITA

    Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme.
    Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois, contre les dents.
    Lo. Lii. Ta.



    Adaptation et Mise en scène : Florence Rivero
    Avec Martin Reinartz

    Assistanat : Pierre-Angelo Zavaglia
    Création Lumière : Quentin Brichet



    Jeudi 20h et samedi 22h



    ******

    LEBEN LIEBEN

    Le désir comme carburant de vie, la fragilité comme puissance, le doute comme nécessité pour évoluer. Selon Pascal Quignard la recherche de la tension est une passion véritable. Quand il y a tension, il y a pensée et il y a de la vie. Ce sont les passions qui nous constituent et peu importe si on les maîtrise ou pas, elles sont la nourriture nécessaire de notre existence. Dans LEBEN LIEBEN des paroles résonnent dans une musicalité entraînante, entre concert, poetry slam et monologue envouté.


    Mise en scène Lisa Como
    Avec Mélina Martin et Samuel Boutros

    Regard extérieur et assistanat : Flavia Papadaniel et Guillaume Buffard
    Création musicale : Samuel Boutros
    Scénographie : Marie Bernardin
    Lumière, son et soutien technique : Justine Bouillet, Nidea Henriques et Alexis Sudan



    Jeudi 22h et samedi 20h

    Vendredi 7 septembre 2018

    La Cour aux Miracles inutiles

    Ta gueule Antonin
    J’entends pas le carnaval.
    C’est normal vu comment t’es habillé, la vulgarité ça rend sourd.



    Mise en scène : Pauline Castelli
    Avec Antonin Noël, Lauren Sobler, Lou Barriol, Clémentine Le Bas, Lucas Savioz, Adrien Knecht

    Assistanat : Julien Meyer
    Scénographie/costumes : Julie Monot



    jeudi et vendredi 18h, samedi et dimanche 16h



    ******


    The show must goes on


    « Cet espace profond qui repose dans le silence et la pénombre est le commencement et la fin et pour ainsi dire tout entre les deux. » C’est Bergman, oui le metteur en scène, qui a dit ça. Par contre, il n’a pas dit que le spectacle doit continuer... mais il l’a sans doute pensé. Et comment continue le spectacle ?
    Sur scène, une équipe de création. Le plateau est leur maison. Leur mémoire. Les souvenirs disent qui ils sont. Ils sont la partie invisible de leur iceberg intime. Submergés dans des eaux glacées, prêts à jaillir à la moindre réminiscence. Il suffit parfois d’un air connu et tout un monde réapparaît.
    Un souvenir ne se visionne pas, il se recrée. Alors pour des raisons intimes, ce spectacle comporte un certain nombre de scènes scabreuses et délicates dont il convient que les spectateurs soient clairement avertis. Bienvenue chez nous !



    D’après les souvenirs de Ingmar Bergman et l’équipe de création

    Conception et mise en scène : Maria Da Silva

    Avec Diane Albasini, Sarah Calcine, Ludovic Chazaud, Adrian Filip, Camille Le Jeune, Carole Schaffroh

    Assistante mise en scène : Danae Dario
    Scénographie : Fanny Courvoisier
    Son : Adrian Filip
    Lumières : Nidea Henriques
    Costumes : Eva Krähenbühl
    Technique : Justine Bouillet et Alexis Sudan



    vendredi 20h, dimanche 18h

    ******

    M.

    La multiple

    L'archange Gabriel annonce la nouvelle.
    Une échographie déborde du corps.
    Des ventres éclatent comme des ballons.
    Un cheval brûle un feu rouge.
    Est-ce que c’est naturel d’être mère?



    Mise en scène et Montage : Nina Negri
    Avec Anna-Marija Adomaityté, Simon Crettol, Laura Den Hondt, Mélissa Guex, Mathilde Invernon, Guillaume Miramond

    Assistanat mise en scène : Agathe Hazard Raboud
    Assistanat montage : Tristan Gros
    Dramaturgie : Alban Lefranc
    Chorégraphie : Zuzi Kakalikova
    Espace Plastique : Natasza Gerlach
    Scénographie : Adrien Moretti
    Lumière et Son : Céline Ribeiro
    Chant : François Renou



    Vendredi 22h et dimanche 20h

    Samedi 8 septembre 2018

    La Cour aux Miracles inutiles

    Ta gueule Antonin
    J’entends pas le carnaval.
    C’est normal vu comment t’es habillé, la vulgarité ça rend sourd.



    Mise en scène Pauline Castelli
    Avec Antonin Noël, Lauren Sobler, Lou Barriol, Clémentine Le Bas, Lucas Savioz, Adrien Knecht

    Assistanat : Julien Meyer
    Scénographie/costumes : Julie Monot



    jeudi et vendredi 18h, samedi et dimanche 16h



    ******

    L'orchestre de Minuit

    Écouter sans entendre.
    Réapprendre à voir.
    Quand tout se tait.
    Quand les couleurs disparaissent.


    Mise en scène Jean-Ahmed Trendl
    Avec Raphaël Archinard, Angèle Colas, Catherine Demiguel, Anastasia Fraysse, Daniel Girod, Anir Obbad, Adèle Viéville, Samuel Perthuis (distribution en cours)

    Assistanat : Eve-Marie Savelli
    Création Lumière : Robin Dupuis


    jeudi 16h et samedi 18h



    ******

    LEBEN LIEBEN

    Le désir comme carburant de vie, la fragilité comme puissance, le doute comme nécessité pour évoluer. Selon Pascal Quignard la recherche de la tension est une passion véritable. Quand il y a tension, il y a pensée et il y a de la vie. Ce sont les passions qui nous constituent et peu importe si on les maîtrise ou pas, elles sont la nourriture nécessaire de notre existence. Dans LEBEN LIEBEN des paroles résonnent dans une musicalité entraînante, entre concert, poetry slam et monologue envouté.


    Mise en scène Lisa Como
    Avec Mélina Martin et Samuel Boutros

    Regard extérieur et assistanat : Flavia Papadaniel et Guillaume Buffard
    Création musicale : Samuel Boutros
    Scénographie : Marie Bernardin
    Lumière, son et soutien technique Justine Bouillet, Nidea Henriques et Alexis Sudan



    Jeudi 22h et samedi 20h



    ******

    LOLITA

    Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme.
    Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois, contre les dents.
    Lo. Lii. Ta.



    Adaptation et Mise en scène Florence Rivero
    Avec Martin Reinartz

    Assistanat : Pierre-Angelo Zavaglia
    Création Lumière : Quentin Brichet



    Jeudi 20h et samedi 22h


    Dimanche 9 septembre 2018

    La Cour aux Miracles inutiles

    Ta gueule Antonin
    J’entends pas le carnaval.
    C’est normal vu comment t’es habillé, la vulgarité ça rend sourd.



    Mise en scène : Pauline Castelli
    Avec Antonin Noël, Lauren Sobler, Lou Barriol, Clémentine Le Bas, Lucas Savioz, Adrien Knecht

    Assistanat : Julien Meyer
    Scénographie/costumes : Julie Monot



    jeudi et vendredi 18h, samedi et dimanche 16h



    ******


    The show must goes on


    « Cet espace profond qui repose dans le silence et la pénombre est le commencement et la fin et pour ainsi dire tout entre les deux. » C’est Bergman, oui le metteur en scène, qui a dit ça. Par contre, il n’a pas dit que le spectacle doit continuer... mais il l’a sans doute pensé. Et comment continue le spectacle ?
    Sur scène, une équipe de création. Le plateau est leur maison. Leur mémoire. Les souvenirs disent qui ils sont. Ils sont la partie invisible de leur iceberg intime. Submergés dans des eaux glacées, prêts à jaillir à la moindre réminiscence. Il suffit parfois d’un air connu et tout un monde réapparaît.
    Un souvenir ne se visionne pas, il se recrée. Alors pour des raisons intimes, ce spectacle comporte un certain nombre de scènes scabreuses et délicates dont il convient que les spectateurs soient clairement avertis. Bienvenue chez nous !



    D’après les souvenirs de Ingmar Bergman et l’équipe de création

    Conception et mise en scène : Maria Da Silva

    Avec Diane Albasini, Sarah Calcine, Ludovic Chazaud, Adrian Filip, Camille Le Jeune, Carole Schaffroh

    Assistante mise en scène : Danae Dario
    Scénographie : Fanny Courvoisier
    Son : Adrian Filip
    Lumières : Nidea Henriques
    Costumes : Eva Krähenbühl
    Technique : Justine Bouillet et Alexis Sudan


    vendredi 20h, dimanche 18h

    ******

    M.

    La multiple

    L'archange Gabriel annonce la nouvelle.
    Une échographie déborde du corps.
    Des ventres éclatent comme des ballons.
    Un cheval brûle un feu rouge.
    Est-ce que c’est naturel d’être mère?



    Mise en scène et Montage : Nina Negri
    Avec Anna-Marija Adomaityté, Simon Crettol, Laura Den Hondt, Mélissa Guex, Mathilde Invernon, Guillaume Miramond

    Assistanat mise en scène : Agathe Hazard Raboud
    Assistanat montage : Tristan Gros
    Dramaturgie : Alban Lefranc
    Chorégraphie : Zuzi Kakalikova
    Espace Plastique : Natasza Gerlach
    Scénographie : Adrien Moretti
    Lumière et Son : Céline Ribeiro
    Chant : François Renou



    Vendredi 22h et dimanche 20h