Diplômé·e

MAT-15
Metteure en scène, actrice
MAT
MAT-15 Metteure en scène, actrice
MAT

    Sarah Calcine

    Comédienne et metteuse en scène, Sarah Calcine est diplômée de la Manufacture en master mise en scène. Elle y a mené une recherche sur l’in situ, la dramaturgie en cristal et la culture populaire, et Mon Petit monde porno, de Gabriel Calderón.. Sa première mise en scène Mi Muñequita, cabaret électrique, d’après Gabriel Calderón, a reçu le Grand prix du jury du Festival Nanterre-sur-Scène 2015. Elle est résidente à Mains d’Oeuvres à Saint-Ouen où elle a crée en mai 2018 Innocence de Dea Loher, après une première période de recherche au festival de Villeréal en juillet 2017. Elle a également mis en lecture deux soirées de lancement de la revue Le Bruit du Monde au théâtre du Poche à Genève. Après des débuts au conservatoire de Montpellier, elle poursuit sa formation en Argentine auprès de l’Odin Teatret en théâtre physique et de la compagnie COMPLOT (Gabriel Calderon). Elle était artiste invitée en septembre 2014 à l’Institut National d’Arts Scéniques de Montevideo (Uruguay) pour une résidence de recherche avec Sergio Blanco sur l’ autofiction. En 2019elle sera assistante de Dieudonné Niangouna pour son prochain spectacle Trust/Shakespeare/Alleluia. En tant qu’actrice, elle fait partie de la promotion 2018 des Talents Adami dans Judith Hôtel de Charlotte Le Bon. Elle a joué dans le projet de sortie de la Manufacture de Maria Da Silva : The Show must goes on. Elle mène actuellement un projet avec le pôle Recherche de la Manufacture avec Claire de Ribeaupierre et Florian Opillard « Sociabilités : comment prendre part aux lieux en jouant sur les sociabilités ? ».

    Contact

    +41 76 534 76 83
    +33 6 33 14 69 33
    Sarah Calcine

    Évènements & Albums

    • Album

      Album

      MA-Théâtre · Out 5 : "The show *must* go(es) on", M. Da Silva

      « Cet espace profond qui repose dans le silence et la pénombre est le commencement et la fin et pour ainsi dire tout entre les deux. »

      Elles devaient être quatre mais ne sont plus que trois, pourquoi ?
      Trois comédiennes se remémorent le processus de travail d’un projet de théâtre auquel elles participent. Au début, elles étaient quatre, mais Camille est partie ou a été virée... On ne connait pas vraiment la raison. Ce qui est sûr c’est que le metteur en scène y est pour quelque-chose. Ou pas... Des bruits courent.
      Où se cache la vérité?

      Sur scène, une équipe de création. Le plateau est leur lieu de travail. Leur lieu de mémoire. Submergés dans l’oubli, leurs souvenirs sont prêts à jaillir à la moindre réminiscence. Il suffit parfois d’un air connu et tout un monde réapparaît.

      Un souvenir ne se visionne pas, il se recrée. Pour des raisons intimes, ce spectacle comporte un certain nombre de scènes scabreuses et délicates dont il convient que les spectateurs soient clairement avertis.
      Bienvenue chez nous.

    • Album

      Album

      MA-Théâtre · Out 4 : "Mon petit monde porno", S. Calcine

      De/par/pour/dessus/dessous/dedans Calcine and co.

    • À l'affiche

      Où et quand voir les diplômé·es et les étudiant·es sur les scènes suisses et étrangères