Recherche

2019
-
2020
BAT R&D
2019
-
2020
BAT R&D

    Interprétation

    Ce projet propose un nouveau paradigme d’interprétation-en-jeu d’un texte de théâtre, à la fois par le jeu d’acteur et par l’analyse de dramaturges. À l’aide de protocoles performatifs issus de l’Analyse-Action (initialement forgée par Constantin Stanislavski), il s’agit d’observer comment des acteurs pourraient, simultanément, jouer un texte avec leurs propres mots, mais aussi l'analyser, le comprendre et le documenter avec d'autres références, littéraires ou intimes. 

    Une équipe de dramaturges assistent au travail des acteurs, documentent le texte à l’étude par des références bibliographiques et produisent de nouvelles interprétations à partir des interprétations-en-jeu des acteurs. 

    En ré-ouvrant un texte de théâtre, dans un travail de performance régulièrement ouvert à du public, acteurs, dramaturges et spectateurs redécouvrent ce texte qu'ils croyaient connaître. 

    Équipe


    Nicolas Zlatoff, metteur en scène (diplômé Manufacture 2015), comédien 
    Arnaud Huguenin, comédien (diplômé Manufacture 2016)
    Cécile Goussard, comédienne (diplômée Manufacture 2016)
    Prune Beuchat, comédienne, assistante HES Manufacture
    Lisa Veyrier, comédienne, assistante HES Manufacture
    Lucas Savio, comédien (diplomé Manufacture 2018)
    Estelle Bridet, comédienne (diplômée Manufacture 2019)
    Danielle Chaperon, professeure à la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne, directrice du Centre d'études théâtrales
    Eric Eigenmann, professeur au département de langue et de littérature françaises modernes à l'Université de Genève
    Marc Escola, professeur ordinaire à la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne
    Lise Michel, professeure à la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne

    Publication(s)

     - Exposition du travail des acteurs au théâtre St-Gervais (Genève) sous la forme d’une recherche-création ouverte au public durant 3 semaines. Il est ainsi possible de suivre, jour après jour, les différentes étapes du processus. 

    -> du 25 novembre au 15 décembre, ouverture publique tous les jours de 17h à 22h

    - Une fois cette étape achevée et dans un deuxième temps, les dramaturges publient leurs ré-interprétations sous la forme d’articles scientifiques, collectifs et individuels, tout en présentant de cadre de recherche dans lequel leurs travaux s’inscrivent. Ces publications adresseront donc des questions de dramaturgie, de direction d’acteurs et de recherche basée sur la pratique. 

    - Une mise en partage des techniques de jeu utilisées et de leurs objectifs scéniques sera réalisée à la Manufacture, dans le cadre de l’atelier Sonde avec les élèves-comédiens de deuxième année. 

    - Nicolas Zlatoff travaille actuellement sur un dispositif numérique (le théâtrophone), dans le cadre d’un projet soutenu par les dispositifs SCAN des DRAC et Région Auvergne-Rhône-Alpes et DICRéAM du CNC (France). Ce dispositif consiste en une application informatique, capable de mener des discussions par écrit (SMS) avec des utilisateurs. Cette intelligence artificielle, développée par deux informaticiens de la compagnie A.M.P.O.U.L.E. Théâtre (France), analyse les messages des utilisateurs et leur répond en piochant dans un réservoir de textes théâtraux. L’application se comporte comme un (des) personnage(s) de théâtre dialoguant (par écrit) avec les utilisateurs. La compagnie A.M.P.O.U.L.E. Théâtre mettra à disposition cet outil numérique pour une publication des différentes prises de notes des dramaturges effectuées lors de la session 3. Des utilisateurs pourront dialoguer par SMS (et/ou chat) avec les différents personnages du texte étudié, ces derniers s’exprimant aléatoirement depuis le texte original ou depuis des interprétations que les acteurs auront élaborées en jeu lors de la session 3.