Diplômé·e

MAT-17
Metteure en scène
MAT
MAT-17 Metteure en scène
MAT

    Audrey Liebot

    je papier-bulle (frank beauvais).

    audrey liebot est née à nantes (france) en 1985. elle est diplômée de master of arts (mise en scène) en 2019. elle crée des performances et écrit de la poésie. elle écrit et réalise actuellement untitled, série (hyper) mélancolique pour radio 40, et prépare sa prochaine création au TU, genève en 2022. medusablaettur publie le poème tes cuisses, material en janvier (schenkel, stoff, trad. barbara peveling). elle devait faire forest club au centre culturel des grottes saison 2021/22 > annulé (sadness) https://vimeo.com/532630322

    en 2018/19 elle commence une recherche sur le soin et les possibilités de partage d’une expérience-limite, accompagnée par la chorégraphe mathilde monnier. dans cette recherche elle fait se croiser sophie calle, paul b. preciado (preciado precioso) et élisabeth lebovici (Ce que le sida m’a fait qui devient la matrice de ce travail). on traverse les zones intersticielles du corps, de la maladie, du sexe dans le flou de son aller-retour vie-mort. l’expérience de la maladie devient une praxis, et comme l’art, une expérience exquise à la limite ; l’art, la possibilité du soin. de cette recherche écrite, auto-censurée, il ne reste qu’un document : the liebot report about hermself. la création de ce que le sida m’a fait d’après élisabeth lebovici en 2022 au TU à genève poursuit cette recherche.

    audrey liebot travaille notamment avec natasza gerlach, jérémie papin, colyne morange, loïc touzé, anaïs de courson, le blitzteatregroup, hisako horikawa, flavia papadaniel, jérôme feigean, thibaud croisy, robin campillo, yves-noël genod, clio simon. à la manufacture elle crée j’ai faim j’ai froid, strange fruit et prenez soin de vous. elle joue memento dans the institute of global solitude du blitztheatregroup au belluard/bollwerk festival à fribourg. elle imagine un processus de travail par correspondance (avec piera bellato, olivia csiky trnka, jérome feigean & flavia papadaniel) : je ne sais jamais être là où les étreintes se donnent et il emmenait ses baisers là où ils n’étaient jamais allés, dispositif d’un projet futur : jours zéros. elle reçoit le soutien de l’ADAMI, du CN D, de la ménagerie de verre (studiolab). elle est invité en résidence à montevideo, marseille (avril 2021).

    Contact

    Audrey Liebot

    Évènements & Albums