Recherche

2021
-
2022
R&D
2021
-
2022
R&D

    Processus durables en arts vivants

    Comment le processus d’aggradation développé en permaculture peut-il être transposé à la pratique de la danse?

    Dans cette recherche, le chorégraphe Gregory Stauffer tentera de transposer 7 des 12 principes de conception en permaculture dans les processus artistiques. Cette transposition se fera sur un site en plein air à Bienne de juin 2021 à mai 2022, en partie en solo, en partie en collaboration avec des artistes invités, et en partie avec les étudiant·es de la promotion F du Bachelor en Contemporary Dance de La Manufacture. Il veut à terme constituer des contenus pédagogiques pratiques et conceptuels qui seront transmis dès l'automne 2022.

    L'axe théorique de cette recherche explore les possibilités de mener des pratiques artistiques terrestres affranchies de l'idéologie capitaliste et de ses desseins d'expansions transhumanistes et spatiales. Il s'appuie notamment sur les livres Par-delà les frontières du corps de Silvia Federici (2020) et Où atterrir ? de Bruno Latour (2017). L'axe artistique s'inspire des travaux du sculpteur Andy Goldsworthy, de la chorégraphe Anna Halprin et des plasticiennes Marjetica Potrc et Marguerite Kahrl qui tous·tes à leur manière ont éprouvé la création en dehors des contextes institutionnels classiques et réaffirmé un ancrage des gestes artistiques dans et pour la vie.

    Photos : Gregory Stauffer et Simone Haug


    Équipe

    Grégory Stauffer, chef de projet, performer, chorégraphe, pédagogue, intervenant à La Manufacture (Suisse)
    Guy Cools, dramaturge pour la danse, critique de danse et programmateur, chercheur à l'Université de Gand (Belgique)
    Mala Kline, interprète, chorégraphe et écrivain (Slovénie)
    Sonja Jokiniemi, chorégraphe, interprète, plasticienne autodidacte et art thérapeute (Finlande)
    Ernesto Oeschger, orfèvre, sculpteur, spécialiste engagé de l'art ancien (Suisse)

    Partage des résultats

    Article

    STAUFFER Gregory, « Processus durables en arts vivants », in Journal de la recherche n°3, janvier 2022, pp. 3-7.


    Communications

    23 mai 2022
    Gregory Stauffer, Dialogue avec Laurence Schmidlin, Chorégraphies. Écriture et dessin, signe et image dans les processus de création et de transmission chorégraphiques (XVe-XXIe siècles), Institut national d'histoire de l'art, Paris.

    28 avril 2022
    Gregory Stauffer, Intervention et présentation de la recherche à la table ronde Nouveaux modèles économiques, sociaux et artistiques face à l’urgence climatique, Théâtre du Jura, Delémont.

    16 mars 2022
    Gregory Stauffer, Guy Cools, Every Ending is a New Beginning, Présentation de la recherche et invitation à la pratique dans la forêt de Malvaux, dans le cadre du Frühjahrsschmelze, Espace libre Bienne.

    24 septembre 2021
    Gregory Stauffer, Processus Durables en arts vivants, Tatendrang, Gessnerallee Zurich, dans le cadre de m2act Campus.


    Applications pédagogiques

    Avril 2023
    Atelier avec la performeuse Ernestyna Orlowska à la Haute école des arts de Berne (HKB) sur la base des principes de la permaculture.

    2022
    Atelier orienté vers la recherche pour les étudiant.e.s en danse de la promo G (automne).

    2021
    Un atelier orienté vers la recherche avec les étudiant.e.s en danse de la promotion F de la Manufacture s'est essayé à répertorier et exercer des pratiques de feedback. La session était intitulée "Appliquer l'autorégulation et la rétroaction" et a eu lieu à la Forêt de Malvaux, Bienne entre le 20 et le 24 septembre 2021.


    Les résultats de la recherche seront transmis lors d'un atelier de 14 jours au pavillon de l'ADC à Genève à l'automne 2022 à destinations des danseurs.ses professionnels.les.