Recherche

2021
R&D
2021
R&D

    Tomason – Une enquête à la croisée de la géographie sociale et la direction d’acteur.ices

    Selon le concept proposé par un courant de la géographie des fantômes, les tomasons désignent des objets du paysage urbain ayant perdu leur fonction et étant devenus, par là, anachroniques.

    Mené en 2021 par la metteure en scène et comédienne Sarah Calcine et le géographe Florian Opillard, avec le concours de trois comédien·nes, d’une dramaturge et d’une chorégraphe, le projet s’est attachée à observer, collecter et questionner les anachronismes du bâti via des entretiens, des témoignages, des cartes mentales, des lettres et des récits.

    Tentant de conjuguer les outils de l’enquête en géographie sociale et ceux de la direction d’acteurs, la recherche a permis de recueillir des précités de mémoires d’un certain nombre de groupes sociaux passés et présents du quartier de Saint-Gervais à Genève (Suisse) et d’en proposer une écriture théâtrale.

    Photo : Sarah Calcine

    Équipe

    Sarah Calcine , metteure en scène (diplômée Manufacture 2015)
    Florian Opillard, géographe

    Géraldine Chollet, chorégraphe (intervenante Manufacture)
    Claire De Ribaupierre, dramaturge (intervenante Manufacture)
    Bartek Sozanski, comédien, assistant d'enseignement et de recherche
    Lisa Veyrier, comédienne, assistante d'enseignement et de recherche
    Danae Dario, comédienne
    Audrey Bersier, artiste sonore

    Partage des résultats

    Article

    CALCINE Sarah, OPILLARD Florian, « Dériver pour enquêter. Les tomasons et l'écriture théâtrale de la nostalgie », in Journal de la recherche n°3, janvier 2022, pp. 8-10.

    Présentations publiques

    Du 5 au 7 novembre 2021
    CALCINE Sarah, OPILLARD Florian, Performance au Théâtre Saint Gervais, Genève.

    Enrichissement de la carte sonore / archive vivante www.boire-en-suisse.com.

    Atelier de transmission pour les étudiants du Master mise en scène de La Manufacture les 3, 4 et 5 avril 2023, puis du 17 au 21 avril 2023.